Selon les caractéristiques de notre structure existentielle, si vous êtes génétiquement programmé pour jouer à la poupée, c’est ce que vous ferez spontanément, à moins que votre Contexte ne contrarie votre comportement à tel point que vous cessez de manifester cette inclinaison naturelle. Pour rappel, votre Contexte est le partenaire incontournable de votre vie : la façon dont vous allez « mener la danse » ensemble sera donc autant influencé par qui vous êtes que par le Contexte dans lequel vous évoluez. A titre d’exemple, si vous êtes un amoureux de l’océan depuis votre naissance, vous serez toujours attiré par les plans d’eau en tout genre, sauf si vous manquez de vous noyer dans l’un d’eux. Votre Structure fera le nécessaire pour que les messages arrivent à destination, quels que soient les signaux fondamentaux de confirmation ou de contradiction que vous renvoient les relations dans lesquelles vous vous engagez. Ensuite, les changements qui s’opèreront en vous dépendront non seulement de la configuration génétique de votre Ego, mais également de l’importance que chaque circonstance relationnelle représente pour vous. Le plus souvent, un certain type de comportement dicté par l’Ego, par exemple le fait de se sentire attiré par la couleur rose, aimer manger sa glace avec une fourchette, ou apprécier les serpents, est si profondément ancré qu’aucun « stimulus d’acquisition » ne peut contrer l’impact de la confirmation que représentent les objets en question. Toutefois, les nouvelles données relationnelles transmises par un proche nourricier peuvent aboutir à d’importantes modifications dans votre perception du monde. En réalité, afin d’obtenir une modification de votre statut psychologique, il suffit que la confirmation ou la contradiction vécue dans une relation soit suffisamment importante pour surpasser votre configuration génétique et opérer ainsi le changement..

ET ENCORE UN PEU PLUS

[FERMER CETTE FENETRE]