Toutes les formes de vie sont dotées d’une empreinte génomique d’origine relationnelle. Le patrimoine génétique inné des êtres vivants constitue le fondement de la personnalité ou du caractère, et représente un « modus operandi » de base. Autrement dit, ce patrimoine génétique est le point de départ incontournable à partir duquel nous nous identifions à notre Contexte, ce qui nous permet de devenir la personne que nous sommes. Ceci ne veut pas dire que nous sommes impuissants face à notre destin, ni que notre Ego, ou notre patrimoine génétique sont seuls responsables de notre comportement. L’Ego de l’être humain constitue un point de départ, et il se peut que celui-ci soit à jamais présent, mais en tout cas il ne représente qu’un seul aspect de l’existence psychologique. Le reste est formé par toutes les expériences relationnelles à venir. Dès lors que vous commencez à lire cette phrase, par exemple, la personne que vous étiez au début de votre lecture évolue pour devenir une autre avant même que vous n’ayez atteint le point final. Vous venez d’avoir une expérience relationnelle consciente alors qu’en même temps, vous vous êtes identifié à votre contexte différemment que par le passé, et ce de façon subconsciente.

[FERMER CETTE FENETRE]